Adoration du Saint Sacrement

  • PREMIER JEUDI de chaque mois, La chapelle du Cristo de las Penas reprend sa traditionnelle adoration eucharistique, encourager toutes les personnes et familles qui peuvent venir, qui aura lieu après la messe de 19h, de 19:30 À 20:30h.
  • RESTE DU JEUDI du mois, L'exposition et la bénédiction du Saint-Sacrement se poursuivront comme avant., de 18:00 À 19:00h.

L'adoration de l'Eucharistie est une conséquence de la foi en la présence réelle de Jésus sous les espèces du pain et du vin. Jésus a montré son immense amour "à l'extrême" en restant avec nous. Cette présence est le plus grand trésor de l'Église. Parce que nous voulons rendre tant d'amour, nous gardons les espèces eucharistiques du pain dans les tabernacles.. Nous voulons l'avoir proche et être avec lui. Avec adoration nous prolongeons sa présence dans la célébration de la messe.

Le culte signifie culte, reconnaître que Christ est mon Seigneur, la majesté, La miséricorde de Dieu. Cela signifie aussi honorer quelqu'un avec affection et amour. Pour nous, c'est entrer dans une relation intime avec le Seigneur. Le culte n'est offert qu'à Dieu. Nous vénérons la Vierge Marie et les saints. L'adoration eucharistique est l'acte de reconnaître que Dieu lui-même est en Jésus-Eucharistie.

L'adoration eucharistique est un moment de confidentialité, de confiance et d'amitié avec Dieu. Dans ces temps de prière devant le Bienheureux, devant Jesus Sacramentado, nous nous souvenons que sa présence est le fruit de l'amour qu'il a pour nous. C'est un moment opportun pour renouveler notre intention d'être saints et de répondre généreusement à l'amour de Dieu.. Dans l'adoration du Christ Jésus, nous pouvons aussi demander pardon pour nos fautes et nos péchés., reconnaissant ainsi, avec humiliation, que lui seul a le pouvoir de nous pardonner et qu'il l'exerce par l'intermédiaire de ses prêtres dans le confessionnal, renouveler notre confiance en sa miséricorde.

Nous pouvons prier les uns pour les autres, pour nos proches, amis, pour les nécessiteux, les malades, les patients, les mourants, les pauvres… Aussi pour l'Église, le Pape, les évêques, les prêtres…

L'hymne 'Adoro te consacre', composé par Sto. Thomas Aquinas.

Comment s'explique maintenant la clameur incessante des chrétiens, de tout temps, devant la sainte Hostie! chanter, langue, le mystère du Corps glorieux et du Sang précieux, que le Roi de tous les peuples, né d'une mère féconde, déversé pour sauver le monde. Il est nécessaire d’adorer dévotement ce Dieu caché: C'est le même Jésus-Christ qui est né de la Vierge Marie.; le même qui a souffert, qui a été immolé sur la croix; le même du côté percé duquel coulaient de l'eau et du sang. Saint Josémaria Escrivá. C'est le Christ qui passe, 84

 "Comme c'est beau de voir à quel point Dieu nous a aimés qui s'est fait PAIN pour nous pour nous nourrir de son Corps et s'est rendu présent dans le corps des pauvres pour que nous puissions les nourrir en leur donnant du pain".  Bienheureuse Teresa de Calcutta.